Présentation

À un moment de notre vie, la question classique : « Qui sommes-nous ? D’où venons-nous et où allons-nous » se pose avec de plus en plus de force et de vigueur.   Il nous arrive parfois une réponse, également ternaire, tout aussi lancinante : « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux. » Le conseil de Socrate de nous élever, telle une spirale, depuis nous-mêmes jusqu’aux dieux en passant par l’univers semble aussi beau qu’inaccessible. Comment nous connaître nous-mêmes ? Comment connaître l’univers ? Comment connaître les dieux ?


Jeu-tarot-nimes-gard
Ce soir, les lames du Tarot de Marseille s’éparpillent sur la table. Les planètes brillent dans le ciel. Une énergie inimaginable fait scintiller des milliers d’étoiles. Il fait bon. Il me semble entendre une petite voix : « N’est-ce point la réponse ? L’univers, les dieux. Tout est là ; devant toi. Tu regardes, mais ne vois pas. »    Je souris et dirige mon attention vers le jeu. Cette fois, la petite voix, bien présente en moi, me fait sursauter : « Et si tu regardais le “Je” plutôt que le “Jeu” ? »

 

J’observe la carte I : le Bateleur.

La petite voix insiste : « Tout est là, devant toi, en toi. Regarde la table. Tu as tous les outils. »

Lancinante la petite voix poursuit : « Ne serais-tu point le Mat qui part sur le Chemin ? Tu as mis tous tes outils dans ta besace, prêt à emprunter cette spirale ? Bien sûr il y a encore des choses qui te mordillent, qui te retiennent. »

Je regarde cette drôle de bestiole qui paraît mordre la cuisse de ce routard du moyen-âge.

« Pars-tu à Compostelle, en français le champ d’étoiles ? À la découverte des étoiles, de l’univers ? » Alors que je range le jeu, une carte tombe. L’Étoile. Coïncidence. « Non. Il n’y a pas de hasard ».

J’écarte gentiment les Arcanes pour mieux voir le papier qui était en dessous du Tarot. Mon thème astrologique.

« Voilà pourquoi tu as débarqué sur la Terre il y a quelques décennies : ta feuille de route. Les planètes, la Lune, le Soleil… et au centre : toi-même. Toi et l’univers. » Légèrement excédé par ce qui parle en moi, je lance à haute voix : « Se connaître avec un Jeu pour aller vers les étoiles ? Mais où sont les dieux ? » J’entends : « Jupiter, Mars, Vénus, Saturne… ils sont tous là ; ici sur ton thème. Même ceux que tu ne peux voir Uranus ou Neptune. » 

Je comprends, bredouillais-je…  « Ne cherche pas à comprendre : ressens. Laisse l’énergie se déverser de la XVII vers la XVI. Subtilement, sous cette cathédrale… La Maison Diev… »

La spirale de l’énergie m’envahit.

Le Reiki ?